Mon avis sur les premiers épisodes des animes de l’hiver 2018

Salut tout le monde et nous voilà encore pour un nouvel article, oui je carbure, car j’ai la patate ! Encore une fois, c’est un article sur des animes, mais promis le prochain ça sera autre chose ! Dans cet article, je vais vous donner mon impression sur le début des nouveaux animes de l’hiver. Je vous donnerais un petit résumé venant tout droit de Nautijon (n’ayant pas spécialement la foi et l’incapacité de faire un résumé agréable en aussi peu d’épisodes ahahaha!) et bien entendu mon avis !

Avant tout voici la liste des animes que j’ai commencé :

– Violet Evergarden
– Nanatsu no Taizai: Imashime no Fukkatsu
– Karakai Jouzu no Takagi-san
– Koi wa Ameagari no You ni
– Kokkoku
– Hakata Tonkotsu Ramens
– Killing Bites
– Yowamushi Pedal: Glory Line
– Hakyuu Houshin Engi

Voilà ce sont ceux dont j’ai regardé au moins le premier épisode, je n’ai pas pris le temps d’essayer les autres, mais ça viendras à la suite et je ferais peut-être une seconde partie, si l’article vous intéresse !

La liste de ceux que je compte regarder (ou pas, je verrais) :

– Darling in the FranXX
– Citrus
– Beatless
– Grancrest Senki
– Yuru Camp△
– Death March kara Hajimaru Isekai Kyousoukyoku
– Sora yori mo Tooi Basho

Violet Evergarden

– Un épisode visionné.

« L’histoire se passe dans un monde où des poupées du nom de Auto Memories Doll peuvent lire l’esprit des humains pour leur faire vivre les moments qu’ils recherchent tant.

Créées par le Dr. Orlando pour aider sa femme bien-aimée, ces poupées se sont maintenant répandues dans le monde entier et sont louées par des entreprises à différentes personnes.

Cette histoire se centre sur Violet Evergarden, une Auto Memories Doll un peu particulière qui envoie des lettres contenant les souvenirs des différentes personnes qui lui demandent son aide. »

Voilà pour le résumé. Ici nous avons le droit à une adaptation d’un Light Novel et celui-ci aura le droit à quatorze épisodes, tous diffusés au compte goutte sur Netflix. L’anime est vraiment de bonne facture dans ce qu’il présente graphiquement et additivement parlant, mais… le premier épisode n’est pas spécialement intéressant et j’ai bien peur que le personnage principal soit un peu trop lourd au fil des épisodes… À voir au fil des épisodes, mais j’en attends pas spécialement grand-chose.

Nanatsu no Taizai: Imashime no Fukkatsu

– Un épisode visionné.

« Après avoir été vaincu et laissé pour mort par les Nanatsu no Taizai, Hendrickson se fait sauver par Dreyfus. Ainsi, il va finir par accomplir son souhait et libérer le clan des démons. Cependant, le sang de l’Apôtre des Déesses est trop faible et ne libère que les Dix Commandements. Choisi par le Roi Démon en personne il y a 3000 ans, ce groupe d’élite de puissants guerriers possèdent chacun un Commandement, un unique pouvoir offert par le Roi.

Comment les Nanatsu no Taizai vont-ils venir à bout de ces puissants adversaires qui veulent anéantir le royaume ? »

Ceci est le résumé de cette seconde saison de Nanatsu no Taizai qui reprends les aventures du groupuscule des péchés capitaux, le tout durant vingt-quatre épisodes. Il sera en simulcast chez Netflix, mais uniquement quand celui-ci sera entièrement terminé (il semblerait vu qu’il est fansubé par la Despair Paradise actuellement). Ici rien ne change dans l’anime, tout est une valeur sure, que ce soit dans les graphismes, l’audio ou encore les personnages, ça reste fidèle à ce qu’il était durant la première saison. Je n’ai pas spécialement d’attente ici, étant donné que j’ai lu le manga, mais je sais qu’il sera vraiment bon !

Karakai Jouzu no Takagi-san

– Un épisode visionné. (déjà abandonné)

« L’histoire nous entraine dans le quotidien de deux élèves nommés Takagi et Nishikata.

Takagi passent ses journées à embêter le pauvre Nishikata. Pour essayer de regagner sa fierté, Nishikata va essayer, jour après jour, de mettre dans l’embarras Takagi. »

Là c’est également une adaptation d’un manga comme le précédent, ici cet anime va durer douze épisodes et en simulcast chez Crunchyroll. Bon que dire… J’ai vraiment voulu regarder le premier épisode au vu des retours sur twitter, mais déjà comme vous le savez, je ne suis pas trop slice of life. Mais celui-là… Bon Dieu que je me suis embêté au premier épisode, j’ai directement arrêté mon visionnage au bout de la moitié de l’épisode, ce jeu du chat et de la souris est d’une lourdeur sans nom… Désolé, mais cet anime, ça sera sans moi…

Koi wa Ameagari no You ni (Après la pluie)

– Deux épisodes visionnés.

« On suit le quotidien de la jeune Akira Tachibana et celui de son entourage. Cette dernière a des sentiments pour son manageur de 45 ans, mais il est persuadé qu’elle est systématiquement en colère contre lui. Il y a aussi son camarade de classe, Yoshizawa, qui ne la lâche pas d’une semelle dès qu’il en a l’occasion, mais se fait toujours lamentablement ignorer. Sa kohai, qu’Akira encourage dès qu’elle peut et qui est presque aussi bonne qu’elle ne l’était en course. Et puis il y a aussi ses amies au lycée ou encore ses collègues de travail ! »

Ce slice of life/romance comptera un total de quatorze épisodes et il est en simulcast chez Amazon Vidéo (mais également fansubbé par la Despair Paradise). Quand on mélange le thème de la romance que j’aime beaucoup avec des graphismes époustouflants et une bande-son du tonnerre de dieu, sans parler la présence de mon seiyuu favori (Hirata Hiroaki). Que demande le peuple hein !? Chaque épisode m’en met plein les yeux et je ne peux qu’apprécier ce début d’anime, il est clairement pour moi l’anime dont j’en attends le plus ! Gros coups de cœur pour un début !

Kokkoku

– Deux épisodes visionnés.

« Dans le but de sauver son frère et son neveu, qui ont été kidnappés par un mystérieux groupe religieux connu sous le nom de Genuine Love Society, Yukawa Juri et sa famille lancent un sort en utilisant une pierre cachée par son grand-père pour entrer dans le monde où le temps est arrêté : Stasis.

Toutefois, alors qu’ils infiltrent la base des kidnappeurs, ils rencontrent d’autres personnes qui peuvent bouger librement dans ce monde parallèle.

Avec des créatures grotesques qui rôdent, pourront-ils s’échapper de ce monde parallèle et retourner à leur vie normale ? »

Le contexte de cet anime est relativement intéressant ! On n’a aucun nombre d’épisodes annoncé, mais celui-ci est en simulcast chez Amazon vidéo (et lui aussi fansubbé par la Despair Paradise !). Je ne vous cache pas que le spitch m’avait pas mal hypé à son annonce et c’est toujours le cas. Les graphismes sont relativement beaux, mais l’ost est malheureusement assez absente. J’ai une petite crainte qui se forme chez moi au fil des épisodes, j’ai peur que ça tourne en rond… Donc je suis assez mitigé pour le moment….

Hakata Tonkotsu Ramens

– Un épisode visionné.

« Fukuoka. Au premier abord, cette ville semble paisible et calme, en réalité le crime ne cesse d’augmenter ces dernières années.

Le quartier d’Hakata regorge de professionnels en tout genre : tueurs à gages, détectives, informateurs, des demandeurs de vengeance professionnels, des professionnels de la torture et bien plus encore.

D’après une légende urbaine, un exterminateur de tueurs à gages existe dans cette ville.

L’histoire prend place aux côtés de Yoshiharu Baba et de son agence un peu particulière cherchant des indices sur ce fameux exterminateur de tueurs à gages. »

Aaaah la toute première adaptation venant d’un roman que je vais vous parler aujourd’hui ! Ici aussi, nous ne savons pas combien d’épisodes, il aura et il est en simulcast chez Crunchyroll. Là aussi le spitch est intéressant, des personnages assez particuliers qui peuvent amener à quelque chose d’appréciable ! Les graphismes sont beaux, malgré une ost un poil absente à mon goûts.

Killing Bites

– Deux épisodes visionnés.

« Les hommes ont créé des êtres hybrides mi-hommes mi-animaux. Suite à cela, de puissantes entreprises se sont mises à parier sur des combats clandestins opposant ces êtres.

Un jour, des connaissances de Nomoto Yuuya lui ont demandé de faire une petite sortie pour draguer des filles. Ce dernier accepte, cependant, il se rend compte qu’il s’agit d’un complot pour enlever Hitomi, un être hybride mi-humain mi-animal. Mécontente, cette dernière tue toute les connaissances de Yuuya, excepté lui.

A partir de maintenant, Hitomi est chargée de protéger Yuuya en restant tous les jours avec lui. »

Cet anime n’a pas de nombre d’épisodes fixé, mais il est en simulcast chez Amazon video (mais également fansubbé chez la Shining Prism). Alors là, c’est assez particulier… Le spitch me rappel beaucoup Terraformars mais avec une bonne dose de ecchi ! Et je ne peux que l’apprécier, dans son animation de qualité durant les combats ! J’en attends pas non plus des masses, mais je m’éclate en le visionnant !

Yowamushi Pedal: Glory Line

– Deux épisodes visionnés.

« Sakamichi Onada est un lycéen et surtout un complet otaku. Rien ne lui échappe en matière de manga, jeux vidéo et autres figurines. Son envahissante passion le pousse même à effectuer en moyenne 90 kilomètres hebdomadaires à vélo !

Mais un beau jour, Sakamichi croise dans un maid café un camarade de son lycée nommé Shōkichi Naruko. Celui-ci voit alors en Sakamichi un incroyable potentiel et décide, avec son ami Shunsuke Imaizumi, de le couper de sa solitude et de l’intégrer au club de cyclisme pour concourir. »

Nous voici avec la quatrième saison de ce sympathique anime de sport ! Il y aura un total de vingt-cinq épisodes et le tout en simulcast chez Crunchyroll. Bon, que dire… Les deux épisodes sont déjà géniaux et ce n’est pas pour me déplaire ! Les graphismes et les ost sont tout simplement aux petits oignons, on voit enfin deux de notre trio du début dans l’action ! Bon je sais que je vais déjà m’éclater dans cette saison !

Hakyuu Houshin Engi

– Un épisode visionné

« L’histoire se passe en Chine il a plus de 3000 ans, au XIeme siècle avant notre ère, à la fin de la dynastie Yin.

Le jeune roi Zhou était un modèle de sagesse, et il était fort habile au combat. Tout laissait croire qu’il porterait à son plus haut niveau la dynastie de ses ancêtres. Mais, dès le moment où il prit la magnifique et maléfique Dakki pour femme, il changea de tout au tout.

Le pouvoir de Dakki était immense.

Elle envouta le roi, qui n’était plus qu’un pantin entre ses mains et avec ses acolytes commencèrent leur tyrannie sur le peuple.

C’est pour se débarrasser le monde des hommes de ces immortels néfastes que fut crée le plan Hoshin.

C’est Taikobu, disciple du maitre céleste Yuanshi, qui fut choisi pour accomplir cette mission. »

Nous voilà avec un shonen bien classique qui comptera vingt-six épisodes et qui est licencié chez Crunchyroll. Booon… Là c’est vraiment l’un des plus mauvais que j’ai pu voir… Je sais que je vais m’y ennuyer avec un héros vraiment stéréotypé… Bref à voir pour la suite, mais j’en doute fort que ce soit bon…

Voilà qui amène à la fin de cet article sur mes avis de début de saison ! Et vous qu’en pensez-vous des débuts de cet hiver 2018 ? N’hésitez pas à me le faire savoir !

Ps : Il y aura peut être un second article pour les autres animes !

Source Images : Myanimelist
Source Résumés : Nautiljon

J.Swordy

J.Swordy

Grand fan d’anime, jeux-vidéo et musique. Écrivain et vidéaste à ses heures perdues. J’écris sous le pseudo de J.Swordy. Fondateur du site Swordy.fr

Partagez sur :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.