[Review] Kingdom – Le coup d’état Chinois !

Les caractéristiques de l’œuvre


Merci à Meian pour ce presskit !

  • Nom FR : Kingdom
  • Nom Original : キングダム
  • Dessin et Scénario : Yasuhisa Hara
  • Editeur Jap : Shūeisha
  • Editeur FR : Meian
  • Nombre de pages : 200 en moyenne ~
  • Type : Seinen
  • Genre : Historique, Action
  • Date de sortie FR : 15 Septembre 2018
  • Nombre de tome au Japon : 50
  • Nombre de tome en France : 2 à l’heure actuelle et deux tomes tous les deux mois.
  • Prix : 6,95 €

  • C‘est quoi l’histoire ?


    Merci à Meian pour cette vidéo promotion

     
    Dans ce seinen très connu au Japon étant donné qu’il est l’un des seinen le plus vendu au pays du soleil levant. Nous suivons les aventures de Shin qui souhaite devenir un grand général chinois au sein de ce pays dévasté par la guerre et les complots politiques. C’est pour cela que nous suivrons l’évolution de ce jeune homme durant des des batailles endiablées où seul la mort y est victorieuse.


    Et ton avis ?

    Pour cette seconde critique, je vais me permettre de fragmenter mon avis en plusieurs paragraphes et ainsi avoir un avis beaucoup plus constructif et plus long que ma précédente critique. Je ne vous cache pas que je ne suis pas encore à l’aise à l’écrit pour donner mon avis sur un manga.

    En premier lieu, nous allons parler du premier élément d’un manga qui nous saute aux yeux, la patte graphique. Voyons tout ça ensemble ! Pour commencer, voyons les premières couvertures des deux tomes. Les illustrations entièrement en couleurs sont de toute beauté et représente sur chaque tome un personnage important du manga. Le nom du manga sur les deux ouvrages sont en doré et en relief ce qui fait qu’il rend aussi bien au touché comme à l’œil. Avant de parler du dessin, je ne peux que remarquer la bonne qualité du papier qui accroche bien au doigt et qu’on ne voit pas à travers. Maintenant, parlons du dessin en soi, c’est un trait très bien maîtrisé et très fin, ce qui fait qu’on à le droit à des dessins très détaillés. Bonne transition pour parler plus en profondeur des dessins effectués par Yasuhisa Hara. Les visages y sont très bien dessinés, et ce, jusqu’au moindre détail, surtout sur les personnes ayant un âge relativement avancé en y mettant des traits très fin ainsi qu’habile pour y décrire l’âge des personnages qui ne sont plus du tout jeunes (Premier exemple dans le manga avec le personnage de Shôbunkun). Pour un manga où les combats y sont la plaque tournante de l’action, les blessures ont leurs lots d’important, et ce même dans l’exécution de celle-ci comme dans leurs représentations graphiques. Les entailles et toute autre blessure de type écrasement, sont très bien maîtrisé que ce soit dans le flot de sang qui jaillit des blessures des ennemies comme leurs impacts sur les êtres vivants (ou mort). Tout ce qui va être vêture, c’est-à-dire du simple vêtement en tissu jusqu’à l’armure en plaque de fer sont très bien dessiné et très représentatif de cette ère chinoise. N’oublions pas également l’arsenal utilisé durant cette époque chinoise et où il est représenté en partie par ces épées ayant comme distinction des gardes arrondies. Quant au dessin en général il est très orienté action et c’est très adapté aux scènes de combat ce qui fait que l’ensemble est très homogène (Oui j’ai déjà lu des mangas avec un trait qui est fait pour les mangas d’action dans un simple slice of life). L’organisation des planches est bonne ayant des bulles très bien positionnées et nous permettant d’avoir une lecture très agréable. Dans l’ensemble pour la patte artistique de l’œuvre, c’est clairement un gros OUI pour ma part ! De par sa technicité et sa maîtrise, Kingdom arbore de délicieux dessins qui subliment l’œuvre.

    Secondo, je vais vous parler du scénario de ce manga. Attention, il y aura quelques spoils, mais ne vous inquiétez pas, je vais faire en sorte de mettre une couleur par-dessus le texte pour que vous ne puissiez pas le voir, hormis si vous sélectionnez le texte.

    Ici nous allons suivre les aventures de Shin qui souhaite aider le roi à reprendre le pouvoir et qui a été destitué par son frère qui avait orchestré un coup d’État contre lui. Attaquons le vif du sujet, le voyage qu’entreprend notre héros ne va pas être de tout repos, déjà le manga commence sur un départ du meilleur ami de Shin et c’est déjà une mauvaise nouvelle pour lui vu qu’il a été choisi comme futur général au sein de l’armée royale. Première chose qui va piquer la fierté de Shin qui lui aussi a toujours rêvé de l’intégrer. Quelque temps plus tard, nous retrouvons cet ami, Hyou, qui revient dans ce village où les deux orphelins y vivaient sous la coupelle d’une famille qui les avait adoptés. Cependant, il n’est pas revenu entier de son retour puisqu’il revient mortellement blessé et avec de très mauvaises nouvelles. Le Roi fut destitué de son trône et Hyou en était sa doublure pour le sauver, au final celui-ci succombe de ses blessures. Bref comme tout bon manga qui se respecte traitant de ce genre de domaine, l’histoire commence souvent par une mauvaise nouvelle et là beeeen c’est le pompon vu qu’il y en a relativement trois, ce qui fait que notre héros est directement mis dans un climat de tension assez plaisant à suivre. En parlant de tension, dans ces deux tomes notre héros et ses compagnons seront soumis souvent à ce climat en étant constamment poursuivis par divers assassins. Petit truc un peu dommage à mon gout est le fait que le héros se débarrasse un peu trop facilement à mon gout de ses divers assaillants (mais il a quelques répercutions physique tout de même), mais c’est un mal pour un bien et ça va nous permettre de faire une mise en bouche de ce personnage qui risque d’être grandiose dans le futur au niveau des combats. On pourrait croire que cette histoire sonne comme l’un des nombreux Nekketsu dont nous avons l’habitude, mais j’en suis sûr que cette histoire va sortir du lot à un moment donné de l’œuvre. Pour conclure sur le scénario, j’ai beaucoup aimé l’histoire pour le moment, c’est simple, mais efficace ! Quant aux personnages sur lequel je ne me suis pas penché par choix, ils sont assez intéressants et semblent avoir leurs lots de background bien construit, à voir dans le futur du manga. Je ne sais pas pourquoi, mais j’en suis sûr que tout va se dénouer à un moment et qu’on sera très surpris par certains évènements dans l’œuvre.

    Pour ces deux premiers tomes, Kingdom annonce du très bon et il fait carton plein chez moi. Devez-vous lire cette œuvre ? Oui clairement ! Les dessins sont très agréables à l’œil ce qui permet d’avoir une lecture très agréable. Quant à lui, le scénario est assez simple pour le moment, mais j’en suis sûr qu’il va évoluer et monter en ascendant au fil des aventures de Shin. Néanmoins, je ne vous cache pas que ça sera un réel investissement pour obtenir tous les tomes vu qu’il y aura un peu plus de cinquante tomes pour cette œuvre très populaire au Japon. Je remercie grandement à Meian qui est la première maison d’édition de manga à me faire confiance et à me fournir un press kit pour le blog, mais qui ont également su répondre à mes questions. J’espère que cette critique vous a plu, si vous avez des conseils pour les améliorer voir même donner votre avis au sujet de cet article (et même une erreur pour que je modifie ça o/) alors n’hésitez pas à laisser un commentaire !

    Lien pour marque-pages : Permaliens.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *