Des openings et endings que j’aime ! #5

Les openings et les endings ont une place importante pour ceux qui regardent les animes. Il faut savoir qu’à mes débuts lorsque je commençais tout juste les animes, je passais constamment les openings et ending sans jamais y prêter attention. Ce fut une grossière erreur que j’ai rapidement corrigée au fil des animes que j’ai pu voir. Dans ce cinquième numéro, je vais vous partager encore une fois, trois openings et trois endings que j’apprécie. Il va y en avoir beaucoup de récent dans ce numéro et plus précisément les openings qui viennent tous de la période de l’hiver 2019 !


Trois openings de folie ~

Commençons par le premier opening de cette cinquième sélection, qui est celui de l’anime Kaguya-sama Love is War. J’ai décidé de commencer par quelque chose d’assez unique en soi, mais sur quel plan ? Surtout sur le plan musical, en effet puisque la voix du chanteur est assez particulière et j’aime beaucoup ce timbre de voix ! Le chanteur se nomme Suzukki Masayuki, à ne pas confondre avec le réalisateur qui dispose du même nom. Cet homme dispose d’une voix typée soul pour cet opening complètement barré où il est en duo avec Ihara Rikka qui prête un peu de sa voix. Les paroles et la composition de la musique ont été faites par Mizuno Yoshiki qui a déjà travaillé sur les génériques d’Hanebado, Naruto Shippuden, Bleach ou encore Nanatsu no Taizai. Ce n’est pas tout, puisque la composition graphique de l’opening est à l’image de cet anime, totalement déjanté, et c’est très agréable à l’oeil de par les choix de réalisation comme pour l’humour qui y dégage. J’ai eu un gros coup de cœur pour cet opening, car je trouve qu’il se démarque beaucoup des autres openings que je peux aimer, surtout dans le chant. J’ai déjà vu des openings avec une composition graphique légèrement similaire. Bon opening à vous !

J’ai choisi ce second opening venant de Dororo pour ses paroles qui m’ont énormément touché, et en plus le chanteur arrive à y mettre la bonne intonation de voix pour rendre tout ceci impactant. Le groupe derrière la musique est Ziyoou-vachi qui dispose d’un style assez particulier, puisqu’ils sont reconnus comme faisant de l’Electro, J-Punk et même du J-Rock. Ils ont notamment fait l’ending Half de Tokyo Ghoul : Re. La composition graphique de l’opening est juste démentielle et en totale harmonie avec la musique, elle y dégage également l’ambiance de l’oeuvre. Il faut savoir qu’au début je n’étais pas spécialement fan de l’opening et au fil des écoutes, j’ai commencé à l’apprécier. 

Le troisième et dernier opening fut le tout premier opening de l’hiver 2019 que j’ai aimé. C’est celui de Domestic no kanojo. Il est chanté par Minami qui est une artiste qui fait de la J-Pop, elle est toute nouvelle dans le milieu de la musique et elle commence fort ! En effet, elle a une belle voix et qui est vraiment adapté à la composition graphique de l’opening. Bien entendu la partie visuelle est également parfaite et décrit parfaitement bien ce qui se passe dans l’anime, mais sans spoil (enfin plus ou moins…). Un petit régal, j’vous laisse le regarder et l’écouter !


Et trois endings ~

Très récemment j’ai attaqué un anime qu’on m’avait conseillé à moult reprises (qui plus est, j’ai une figurine du héros chez moi). C’est bien de Kaiji que je vous parle aujourd’hui et plus particulièrement de son premier opening que j’aime beaucoup. Petit problème étant que je n’arrive pas à mettre la main sur l’artiste qui a chanté l’ending. L’ensemble graphique est intéressant et démontre l’état psychologique du héros qui est au bord du gouffre en étant endetté.

Ce choix s’est porté sur le second ending d’un anime que je n’ai pas encore vu, mais que je compte regarder. En effet il s’agit de l’anime Akatsuki no Yona. Alors, pourquoi avoir choisis un ending d’un anime que je n’ai pas vu ? Tout simplement parce que je l’ai vu au hasard sur Youtube et j’ai eu un gros coup de cœur pour la musique. L’ending est chanté par la talentueuse, Shikata Akiko (Tales of Symphonia the animation ou encore Umineko no Naku Koro ni ). Dommage que le côté graphique soit assez classique, mais tout n’est pas à jeter !

Nagi no Asukara… Cette œuvre est tout simplement magnifique de par son univers comme de ses graphismes. Ici j’ai décidé de vous choisir un ending très doux et qui me rappelle cet anime que j’ai bien aimé, même si la fin m’a un peu agacé. L’ending à été composé et arrangé par Ishikawa Chiaki (Sengoku Basara : Judge End , Kaze no Stigma ou encore Akuma no Riddle ) puis il est chanté par Yanagi Nagi (Berserk 2016/2017, Norn9, Naruto Shippuden, Black Bullet, etc…). L’ensemble visuel de l’ending est vraiment agréable à l’oeil et décrit bien visuellement certaines choses que l’ont voit dans l’anime.

Voilà, nous arrivons à la fin de ce cinquième numéro sur des openings et endings que j’apprécie ! J’espère que vous avez apprécié ce numéro et je vous dis à la prochaine pour un autre papier !

Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Oooooh !! Celui de Kaguya est tellement drôle quand même ! Il a du skill :3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *