[TEST – PS4] F1 2018 – La simulation F1 parfaite ?

Salut à vous et nous voici pour un tout nouveau test d’un jeu vidéo ! Ici, nous nous retrouvons avec un thème totalement différent des précédents tests. Oui, vous avez bien lu, c’est un jeu de course et plus précisément de F1 ! Je pose un peu les bases, même si je suis un grand fan de jeux de voitures ça fait relativement longtemps que j’en ai pas touché un et encore plus sur les formule 1 (depuis 2011) . Trêves de bavardage, commençons le test sur le jeu F1 2018 !

Des graphismes assez moyen

Le premier point que je vais traiter dans ce nouveau test est celui des graphismes, pourquoi ? C’est tout simplement la première chose qui m’a sauté aux yeux, le jeu n’est pas sensationnel graphiquement parlant, mais ce n’est pas non plus une catastrophe comparée au précédent jeu que j’ai pu tester sur le blog. Les textures sont assez baveuses à certains moments et les cinématiques disponibles dans le mode carrière sont assez instables au niveau des FPS, sans parler des animations faciales assez limitées. Néanmoins j’ai pu lire et entendre de la part de quelques fans hardcores qui achetaient tous les F1 à leurs sorties, qu’ils avaient fait un énorme boulot sur les graphismes. J’ai beaucoup aimé le travail visuel qu’ils ont fait sur les courses qui se passent sous la pluie, l’effet des gouttes sur l’écran est vraiment très réaliste ! Tout comme l’effet du parcours trempé par ces intempéries.

Un gameplay assez plaisant mais un poil frustrant

F1 2018 est clairement une simulation de F1, donc c’est un jeu avant tout pour des passionnés du genre et à ne surtout pas mettre entre les mains d’un joueurs de jeux de course arcade, tel que moi. Le gameplay est plaisant, même si beaucoup de choses rendent le jeu assez frustrant sur divers plans, mais fort heureusement il y a beaucoup de réglages possibles permettant de rendre le jeu beaucoup plus arcade et confortable à jouer. Parlons d’abord des points négatifs liés au gameplay de cet énième jeu de formule 1. En premier lieu, le système de pénalité qui est beaucoup trop sévère et qui nous pénalise en terme de temps voir même de tours, alors que c’est les adversaires qui sont responsables de tout ce qui est collision ou une perte d’adhérence de notre part. Très bonne transition pour souligner un autre point négatif en terme de gameplay qui est le niveau de l’I.A, déjà le jeu est relativement difficile et en plus de cela, l’I.A est assez violente et ne se gênera pas pour vous envoyer dans le décor. Petit truc qui me fait un peu grincer des dents est le manque d’explication pour tous les réglages du jeu, il y en a, mais ils ne sont pas assez poussé à mon goûts et pas très nombreuses. Néanmoins le jeu reste tout de même très appréciable manette en main. (Il est compatible avec plusieurs volants)

Un contenu qui peut sembler léger pour certains, mais qui est de qualité !

Le jeu dispose d’un nombre total de six modes de jeu. Le mode carrière, où nous jouons notre propre pilote en choisissant l’écurie de votre choix. Celui-ci est vraiment agréable à jouer, on a a vraiment l’impression d’être dans la peau de notre pilote. Que ce soit dans sa voiture comme durant des interviews, vous avez le choix d’effectuer plusieurs choses différentes et qui aura un impact sur votre carrière. Vous pouvez répondre selon vos envies aux interviews et vous permettant de gagner des points dans l’un des deux profils possible, Fairplay ou Mis en avant. (Et même un système de réputation d’écurie!) Ce n’est pas tout, vous avez également une sorte d’arbre de compétences pour améliorer votre voiture, mais également plein d’autres réglages très poussés. Cependant il est important de souligner le manque de réalisme quant à notre arrivée dans l’écurie vu qu’on prend sauvagement la place d’un autre pilote existant. Le mode Grand prix permet de faire sa propre liste de circuits à enchaîner. Le classique mode Multijoueurs (en ligne) où nous pouvons jouer des parties personnalisée et même classée ! Le Contre la montre qui est un mode quasiment présent dans tous les jeux de courses ! Le mode de jeu épreuve qui nous met dans un scénario prédéfini, où nous devons accomplir un ou deux objectifs pour mener à bien notre mission (l’un de mes modes favoris). Et pour terminer le mode Championnat avec des listes de circuits pré-faites selon des thèmes et qui se débloquent au fur et à mesure en obtenant des étoiles selon vos places. Ce qui m’a surpris est le nombre vraiment impressionnant de monoplace au sein du jeu qui sont au total de trente voitures, plus précisément dix voitures modernes et vingt formule 1 rétro allant jusqu’aux années 1972 ! Mais j’oublie quelque chose d’important, les circuits ! Oui là aussi, ils sont assez nombreux et il y a plus précisément vingt-cinq circuits, dont quatre ayant une forme courte. Ce n’est pas tout vu qu’on peut créer son propre pilote pour le mode carrière, mais malheureusement on ne peut pas personnaliser de façon poussée le visage de celui-ci car on vous propose plusieurs archétypes. Néanmoins on peut le modifier à tout moment ! Le manque d’un mode coop locale est fort dommage et c’est un comble pour un jeu de voiture qui permet de bonnes sessions entre amis.

Et donc au final qu’en penses-tu ?

F1 2018 est vraiment un bon jeu de simulation de F1, mais il n’est pas à mettre entre toutes les mains. De part sa difficulté cet énième opus peut en frustrer plus d’un et donc peut s’avérer être une mauvaise expérience pour certains. Le jeu en soit n’est pas si moche que ça, mais si on est très pointilleux sur ce plan-là, on peut remarquer un aliasing assez léger, des textures un poil baveuses et des FPS assez instables dans les cinématiques du mode carrière, fort heureusement ils sont stable en course. Si vous êtes un fan inconditionnel de la discipline sportive je vous conseille d’y jouer pour l’amour du sport et également pour être dans la peau d’un pilote personnalisable. Je tiens également à remercier Koch Media de m’avoir fait parvenir une version presse du jeu ainsi que son steelbook, malheureusement à cause de divers problèmes je n’ai pas pu sortir le test en temps et en heure. J’espère que ce test vous a plus étant donné que ce n’est pas évident de tester un jeu en lien avec un domaine sportif. Je vous dis à la prochaine pour un nouveau test sur le blog Swordy.fr !

Lien pour marque-pages : Permaliens.

4 Commentaires

  1. Très bon article, malheureusement pour moi, ce n’est pas a mettre entre mes mains mon dernier F1 20XX date de F1 2010 sur Wii et j’étais vraiment nul :’
  2. Un excellent test, je ne suis pas fan du genre, mais clairement j’ai pu découvrir une autre facette d’une style de jeu que j’ignorais ! Merci pour la découverte Swordy ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.