[TEST – PS4 ] – Valkyria Chronicle 4 – Qu’en est-il de ce quatrième opus ?
Valkyria Chronicles 4_20180919141537

[TEST – PS4 ] – Valkyria Chronicle 4 – Qu’en est-il de ce quatrième opus ?

Salut tout le monde et nous voici pour un nouveau test sur le blog ! Après vos retours sur le test de F1 2018, je suis encore plus motivé à vous faire d’autres tests. Dans ce quatrième test nous allons voir ce que vaut Valkyria Chronicle 4 sur PS4 ! Il faut savoir que je suis assez étranger à la licence, j’ai simplement regardé rapidement des vidéos sur la licence et je n’y ai jamais joué parce qu’ils étaient en anglais. Petit truc à savoir, je n’ai toujours pas terminé le jeu, mais j’estime avoir assez joué pour donner un avis solide sur le jeu. Si jamais quelque chose vient à me contredire au fur et à mesure que j’avance, j’ajouterais quelques mots dans le test et je vous préviendrais sur Twitter. Comme à notre habitude, nous allons commencer par le scénario de notre jeu testé !


Un scénario simple, mais qui a son lot de rebondissements.

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

Ici le scénario est très simple, nous autres la Fédération Atlantique devons arrêter la progression de la menace impériale qui tente de conquérir l’ensemble d’Europa. Plus précisément, nous contrôlons l’escouade E qui a pour mission d’infiltrer la capitale de l’Est. L’histoire dispose de son lot de rebondissements, des moments très drôles comme des situations assez tendues en plus d’être dramatique.

L‘escouade est dirigée par le sympathique Claude Wallace qui était le major de sa promotion au sein de l’académie militaire, il dirige principalement le seul Tank de l’escouade et il est accompagné de son chien, Rags, le cousin éloigné d’Akihito la mascotte du blog. Ce n’est pas tout, les autres personnages principaux sont des amis d’enfance de notre capitaine. Commençons par ma waifu du jeu, Leena Schulen ou plus communément connu sous le surnom de « Kai » qui est une sniper confirmée, mais au comportement assez froid. Le marrant, mais beauf et sanguin, Darcsen Raz qui est notre soldat invincible, comme il le dit si bien ! Vous pourrez voir l’ensemble des personnages principaux dans l’un des screens juste au dessus. Je vous laisse la surprise pour les prochains personnages, mais il est important de souligner qu’une partie des personnages secondaires paraissent de temps à autre dans certaines scènes.


Un gameplay intuitif, mais pas évident par moment !

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

Pour ce jeu, nous nous retrouvons avec un jeu typiquement stratégique et donc se classant comme étant un J-RPG Tactique. Ici contrairement aux jeux du même genre nous n’avons pas un système de cases qui nous limite dans nos choix de placement, mais un genre de gameplay beaucoup plus typé action. Bonne transition, on commence les missions avec une carte décrivant où nous sommes et où est notre objectif principal, rien de plus simple. Puis après nous plaçons nos unités selon des emplacements prédéfinis et au cours de la mission, seules dix unités maximum sont déployables tout au long de la quête (et le nombre d’unités maximum au début varie selon la mission). Il y a trois genres de points à consommer durant notre tour de jeu, mais je vais vous parler des deux principaux que l’ont a dès le début du jeu. Le premier sont les PC (Point de Commandement) qui sont utilisés à chaque fois que vous voulez jouer un personnage ou même choisir une unité qui sera déployée au prochain tour dans l’un de vos camps. Et le deuxième point consommable sont les PA (Points d’action) qui sont uniquement utilisés lors de vos déplacements et vos actions directes (tir, soin, etc..) que vous pouvez utiliser plusieurs fois contrairement aux autres T-RPG (le souci étant que vos munitions sont limitées). Continuons avec le reste du contenu lié au gameplay, et je vais vous parler des différentes classes de personnage jouable au sein de Valkyria Chronicle 4 ! Tout d’abord les éclaireurs qui sont des soldats ayant énormément de mobilité, mais ayant très peu de points de vie. Les soldats sera la variante plus bourrine de l’éclaireur, mais disposant peu de PA et d’une arme à courte portée. Les lanciers qui sont les unités les plus utiles contre les unités blindées, puisqu’ils ont un lance-roquette permettant de mettre à mal les tanks et autres tourelles, petit hic, ils ont peu de PA. Les snipers qui sont là pour attaquer à longue distance avec leurs fusils à lunettes, mais qui disposent de peu de PA et de vie. L’unité la plus utile et la plus polyvalente pour moi, est l’ingénieur, qui servent à réparer , désarmer des mines et à donner des munitions aux alliés. Puis la sixième et nouvelle unité de cet opus, le grenadier qui est équipé d’un mortier permettant de viser au loin des unités à coup de grenade, petit hic elle est l’une des unités ayant le moins de PA. Chaque personnage dispose de traits de caractère qui leur sont propres, qui leur permettent d’avoir des bonus ou des malus selon des situations bien précises. Il y a aussi quelques affinités sociales entre certaines unités et le fait de les faire se battre entre eux, débloque des chapitres bonus lié à eux et avec même des batailles ! Pour finir sur le contenu en terme de gameplay pour le jeu, c’est le QG, nous permettant à la fois d’entraîner les différentes classes pour qu’elles aient accès à des bonus comme de développer des bonus pour vos armes et vos véhicules blindés. Il y a également d’autres menus dans ce QG, mais je vous laisserais les découvrir !


Des graphismes qui collent bien à l’univers

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

Souvent les J-RPG disposent de graphismes assez mauvais, mais est-ce que les graphismes de Valkyria Chronicle 4 sont à mettre dans cette catégorie souvent délaissée par leurs développeurs des T.RPG ? La réponse est NON. Ici nous avons le droit à des graphismes qui ne sont spécialement magnifiques, mais qui ne sont pas mauvais non plus. Le mélange typé anime et surtout le côté pastel, donne un très joli rendu au vu de la narration du jeu. Oui on suit l’escadron au travers d’un livre composé d’écrits et de photos, ce qui fait que ça colle énormément avec celui-ci. Le carac design des personnages est sympathique et il colle au contexte militaire du jeu, même si certains soldats dispose d’un aspect typiquement japonais (oui vous savez le côté un peu foufou qu’ils ont tendance à mettre aux personnages et notamment chez la gent féminine…). Le level design des missions que l’ont effectue dans ce jeu est assez bien recherché et il est logique de se retrouver dans un genre de terrain que l’ont nous a décrit auparavant dans le jeu.


Mais alors Swordy, est-ce un bon jeu ?

Slider

Mon expérience au sein des différents RPG est de plus en plus grande et je ne vous cache pas que je suis de plus en plus difficile envers ceux-ci. La plupart du temps, je suis assez déçu et frustré par des jeux mal maîtrisés que ce soit par une difficulté mal équilibrée ou un scénario très cliché sans grand intérêt (Cf Ni No Kuni 2). Valkyria Chronicle 4 est pour moi un bon Tactical J-RPG et pour le moment, le meilleur que j’ai pu faire depuis belle lurette ! L’ensemble est très bon, mais quelques points sont assez perfectibles, car ils sont relativement agaçants. Notamment, le déplacement des véhicules qui est assez mal fait, car il m’est déjà arrivé d’écraser des unités alliées voire même détruire des protections pour mes unités. Le cadre blanc est assez gênant par moment notamment dans les angles de l’écran, car je ne vois pas spécialement les mines au sol à cause de celui-ci. Il est plaisant d’avoir un jeu entièrement traduit en français (Vu que c’était ça qui me bloquait pour commencer la licence), car il me semble que les précédents n’étaient traduits en français, mais sinon la traduction est bonne dans l’ensemble, mais parfois certaines phrases sont mal tournées. Même si je n’ai pas terminé le jeu, je peux vous garantir qu’il est relativement long, puisqu’un chapitre équivaut à environ deux heures et demie de jeu à peu près, si mes souvenirs sont bons. Comme dit auparavant, c’est mon premier Valkyria Chronicle, mais il n’est pas nécessaire d’avoir fait les précédents pour comprendre (selon les dires de certains). Je tiens à remercier Koch Média de m’avoir envoyé le jeu quelques jours avant sa sortie officielle et également à SEGA pour ce magnifique jeu. Si vous aimez les T-RPG alors n’hésitez plus, sautez sur cette perle qu’est Valkyria Chronicle 4 disponible sur PS4, PC et Switch !

Les + :

– Difficulté bien dosée
– Tutoriel peu invasif
– Voix japonaise disponible
– En français !
– Personnage attachant, mais…

Les – :

– … stéréotypé…
– Scénario simplet
– Déplacement des véhicules agaçant
– Les évènements inévitables demandant de changer notre tactique à mi-chemin

Laisser un commentaire

Fermer le menu