[TEST – PC ] – Persona 5 Strikers – Un retour magistral ou totalement raté ?

C’est avec mon masque d’Akita Inu que nous nous retrouvons chers voleurs et voleuses ! Aujourd’hui, nous allons purifier le cœur empli de ténèbres que dispose ces prochaines lignes, tel est mon objectif, ce sera d’éclaircir vos doutes sur ce jeu avec cet énième test sur le blog !

Le jeu que nous allons voir dans ce papier est le spin-off d’un jeu qui en a déjà eu quelques autres et celui-ci est relativement attendu par les fans de la licence Persona 5.

Il est développé par Omega Force, connu pour avoir fait les Dynasty Warriors ou tout autre jeu qualifié comme étant un “Musou” et par l’équipe de P-Studio, une filiale de chez Atlus, les développeurs originaux de la licence phare. Atlus et Koei Tecmo sont quant à eux les éditeurs de ce jeu.

Un scénario qui se passe après les faits du jeu de base.

Après la fin de Persona 5, nous nous retrouvons avec une bande d'amis surnommée les "voleurs fantômes" qui œuvrent pour combattre le mal. C'est pour cela que dans Persona 5 Strikers, la troupe se retrouve suite à un événement quasi similaire à ce qu'ils ont pu vivre. Alors qu'ils organisaient les préparatifs pour partir au camping, nos voleurs se retrouvent face à une figure de la mode qui s'empare des désirs des hommes.

On se retrouve à coopérer avec un agent de la sécurité qui s’avère être relativement étrange mais très amical et qui aide énormément les voleurs pour cette affaire. Mais tout ceci ne se termine pas là, puisque vous allez arpenter le pays du soleil levant au sein d’un van et ainsi, combattre les forces du mal qui semblent se propager dans tout le pays. 

Voici donc le scénario du jeu, plus ou moins dans les grandes lignes, je n’ai pas envie de vous spoiler celui-ci. Les scénarios présents dans les jeux Persona sont vraiment de qualité et ici, même pour un spin-off, il est relativement intéressant. Les personnages sont mis en avant durant certains moments et ils expliquent pourquoi ils se sont retrouvés à être membre des voleurs. 

 

Scénario 80%
Le scénario est assez simple mais ne manque pas de rebondissements, ce qui permet de tenir le joueur en haleine. Qui plus est, chaque personnage a son importance auprès de chaque Monarque (C'est le terme utilisé pour désigner les boss de chaque prison), puisqu'ils ont un lien indirect avec chaques voleurs fantômes, qui eux aussi, ont failli succomber aux ténèbres.

Un gameplay très complexe pour un Musou !

Tout d’abord, sachez que vous vous retrouvez avec un jeu qui a été développé par ceux qui ont fait les jeux du genre Musou (Dragon Quest Heroes, Dynasty Warriors et j’en passe !). Le gameplay du jeu est assez surprenant, car ce n’est pas comme les autres Musou où vous vous battez avec des troupes énormes d’ennemis, puisque là, il s’agit plutôt de petits groupes. Chaque groupe est représenté par un seul ennemi que vous pouvez prendre en embuscade et ainsi avoir l’avantage sur le combat, l’inverse est également possible.

Parlons simple, parlons de ce que l’on voit en premier lieu : la jouabilité. Avant de vous en parler en détail, sachez que je vais vous parler des touches d’une manette d’XBox étant donné que j’ai joué au jeu sur PC. Lorsque vous vous battez avec votre personnage, vous faites les attaques normales avec la touche X et les attaques spéciales avec Y. L’arme à feu est toujours d’actualité et pour cela, vous préparez votre arme avec la touche LB et vous tirez avec RB. Si vous appuyez directement sur RB, vous invoquez votre Persona qui va figer le temps pour vous permettre de choisir parmi les compétences apprises. Vous disposez également, avec la touche LT, d’une technique de troisième œil qui vous permet de détecter des choses cachées ou encore la puissance des ennemis (utilisable en combat comme en dehors). Certains éléments du décor peuvent être utilisés pour s’y accrocher avec la touche B et avec lesquels vous pouvez (pour la majorité des cas) effectuer une attaque spéciale avec Y. Qui plus est, plus vous vous battez avec un personnage et plus vous débloquez des techniques basées sur leurs attaques physiques.

En plus de tout cela, vous avez quelques petites mécaniques fort intéressantes qui permettent de faciliter le jeu. Comme par exemple, votre jauge de lien qui augmente en avançant et en faisant certains événements secondaires qui permettent de gagner des points. Et c’est grâce à ces points que vous pouvez acheter des compétences de lien (des passifs qui améliorent l’ensemble des mécanismes). Vous disposez d’un système de quêtes annexes nommé qui nécessitent de revenir à l’intérieur d’anciennes prisons.

Gameplay 90%
 Le gameplay de ce spin-off est relativement jouissif et chaque combat est un régal, qui plus est, il n'est pas comme les autres Musou où on y joue de façon assez automatique sans se prendre la tête. Pourquoi ? Parce que dans celui-ci, vous devez faire part d’un minimum de stratégie en exploitant les faiblesses élémentaires des ennemis, sous peine d'avoir une difficulté élevée. Petit truc à savoir, vous pouvez jouer chaque voleurs fantômes ! Mes favoris en terme de gameplay sont Joker, Ann, Yusuke, Makoto et une autre, je vous laisse la surprise ahaha !

Graphiquement toujours aussi groovy ?

Persona 5 Striker ne déroge pas à la règle et dispose d’une patte graphique propre à la licence principale. Mélangeant type animé pour les cinématiques et un côté shell shading pour les moments hors cinématique. Les nombreux menus présents dans le jeu sont très colorés et très variés, ce qui rend la navigation agréable.

Désormais ce ne sont plus des palais, mais bel et bien des prisons qui représentent les donjons où les monarques mènent d’une main de maître les différentes ombres qui vagabondent. Le level design est assez intéressant puisque nous avons un mélange de lieux réels ainsi que des prisons ténébreuses, disposant chacune d’un thème en lien avec le Monarque qui y trône.

Je n’ai pas grand chose à dire sur le plan musical, puisqu’il dispose de pistes déjà présentes dans le jeu de base et elles étaient déjà très très bonnes. Vous avez également quelques remix très agréables à l’oreille. 

 

Graphismes 80%
Persona 5 Strike est vraiment un jeu relativement beau, malgré ses graphismes qui sont de l'époque PS3 et ça, on ne peut le nier au vu de diverses textures relativement limite, tout comme certaines animations assez pauvres, mais rien de vilain étant donné qu'il ne s'agit pas d'un jeu "fait pour cela". L'interface utilisateur est très belle à l'œil, malgré l'impossibilité de réduire l'interface en jeu que je trouve légèrement trop grande à mon goût. Le côté “couloir” me gène un peu pour un jeu se disant être limite un Musou, mais ce n'est pas plus mal au final et permet d'avoir un jeu où nous ne nous perdons pas trop sur le champ de bataille.

Ce jeu est-il aussi divertissant que le jeu de base ?

Il faut savoir que j’ai un amour énorme pour les jeux du style Musou, puisque j’y joue régulièrement depuis Dynasty Warriors 3 qui était sorti à l’époque sur PS2. Aujourd’hui, nous avons Persona 5 Strikers qui arrive à frapper un grand coup dans le style cité précédemment, puisqu’il a réussi à renouveler le genre, mais tout en gardant quelques bases du style ainsi que du jeu de base.

Je ne vous cache pas que j’avais relativement peur que ce spin-off perde un peu les mécaniques du jeu de base mais ils ont réussi à faire un mélange qui est très déroutant aux premiers abords (j’ai eu énormément de mal au début) et qui s’avère être explosif une fois maîtrisé ! Sur tous les plans, le jeu est une véritable réussite, mélangeant moments épiques, tristes comme drôles.  Qui plus est, Persona 5 Strikers dispose d’une bonne durée de vie pour un jeu du genre et d’un réel scénario très solide.

Persona 5 Strikers est un jeu solide et en qui on peut avoir une confiance absolue, même lorsque l’on est un fan absolu de la licence. Il s’agit là bien plus qu’un spin-off, mais bel et bien d’un jeu principal étant donné qu’il est dans la continuité scénaristique de Persona 5 en plus d’avoir un gameplay propre à lui. 

Les voleurs fantômes ont une nouvelle fois effectué un magistral uppercut aux ténèbres et lui ont asséné un KO bien mérité.

Merci infiniment à Koch Media pour avoir fournit le jeu pour le blog ainsi qu’à Miyoki pour avoir relu mon test, sans qui vous aurez le droit à un test assez particulier à lire ahaha ! Bonne journée à vous et à la prochaine ! 

Note globale 85%
  • Une excellente durée de vie !
  • Un gameplay au top !
  • Cet univers toujours aussi classe !
  • Une bande son toujours aussi géniale !
  • Des graphismes assez datés.
  • Un jeu typé couloir.
  • Intelligence Artificielle des alliés aux fraises…

J.Swordy

2 commentaires sur “[TEST – PC ] – Persona 5 Strikers – Un retour magistral ou totalement raté ?

  1. Je vois que le jeu t’a plu dans l’ensemble ! Pour ma part, j’ai découvert la saga avec. Même si j’ai beaucoup aimé l’histoire, je dois admettre que j’ai trouvé le gameplay assez redondant et répétitif… Quoiqu’il en soit, c’était un bon divertissement. Merci pour ton test, j’aime beaucoup ta mise en page.

    1. Salut ! Il est vrai que c’est une gameplay répétitif et donc redondant pour beaucoup, étant donné qu’il est classé comme un musou, c’est pour cela qu’il faut aimer le genre ! Et vu que c’est l’un de mes genres favoris ahaha !

      Merci à toi pour ton commentaire ainsi que tes compliments ~

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *