[TEST – SWITCH ] – Shin Megamin Tensei III Remaster HD – Un JRPG élitiste ?

  • Date de sortie : 25/05/2021
  • Genre : RPG au tour par tour
  • Plateformes : PS4, Switch et PC.
  • Développeurs : ATLUS
  • Editeur : SEGA
  • Prix : 49,99 €

Les sorties de jeux vidéo, cet été, sont vraiment nombreuses et notamment sur le plan des RPG. Salut, c’est Swordy et on se retrouve pour un nouveau test sur le blog avec un jeu assez particulier, mais très attendu des fans hardcore de la licence, Shin Megami Tensei III Nocturne HD Remaster. Il faut savoir que j’ai la version originale sortie chez nous sur la Playstation 2 en 2005, mais à laquelle je n’ai pas joué, étant donné qu’une semaine après, le remaster était annoncé (ce n’est pas une blague.).

Les Shin Megami Tensei est la licence mère qui a précédé Persona qui est bien plus connu chez nous que les SMT.

Une ambiance très sombre !

Nous commençons l'histoire dans la peau d'un simple lycéen qui doit rejoindre ses amis ainsi que sa professeur dans un hôpital assez étrange. C'est lorsqu'en étant sur le toit de celui-ci en compagnie de son professeur, notre protagoniste fait face à la fin du monde et seul ce lieu est resté intact. L'entièreté de Tokyo se retrouve ravagée à la suite d'une explosion. Notre héros se doit d'être le "reconstructeur" et se voit offrir par un étrange petit garçon, une sorte d'étrange créature qui transforme notre personnage en un être démoniaque aux tatouages fluorescents.

L’histoire en soit est assez déroutante et très difficile à raconter sans pour autant spoiler énormément, mais il ne s’y passe pas non plus grand chose. Les personnages sont intéressants et de surplus tous intrigants, car on ressent qu’ils cachent tous une sorte de facette énigmatique.  C’est assez déstructuré scénaristiquement parlant, à cause des gros donjons qui nécessitent pas mal de temps au vu des nombreux combats et  le manque de suivi pour l’histoire fait défaut.

Scénario 50%
Il est très difficile de parler du scénario, étant donné que celui-ci est axé sur un seul et même objectif qui s'avère être assez vague. Le manque d'un suivi du scénario est ce qui rend le suivit du jeu très compliqué, si vous avez le malheur de lâcher le jeu. Néanmoins, on peut féliciter cette ambiance très sombre qui est une réussite.

Un gameplay vraiment old school !

Le gameplay de SMT 3 HD Remaster est clairement ce qu’on fait le mieux en termes d’old school. En effet, nous faisons face à un jeu ayant le style classique du tour par tour, mais fort heureusement, il sort son épingle du jeu. Puisque tout comme les jeux Persona, vous pouvez faire des fusions des monstres que vous avez recrutés et en faire des plus forts. Notre héros dispose également d’un système d’âme démoniaque qui lui permet d’adapter ses statistiques et compétences dans un archétype bien précis (l’une des âmes est axée sur les attaques physiques, une autre sur le soutien et bien d’autres encore.).

Le jeu dispose désormais d’un niveau de difficulté normal et difficile, il semblerait qu’à l’origine, le jeu n’en n’avait point. Tout comme la sauvegarde rapide, qui n’est pas de refus, lorsque l’on est dans un donjon. Au vu des nombreux combats auxquels notre protagoniste fait face, vous disposez d’un mode automatique pour faire les combats à votre place.

 

Gameplay 60%
Ici nous faisons face à un gameplay trèèèèès classique dans le monde du JRPG au tour par tour. Néanmoins, il garde quelques mécaniques sympathiques comme la fusion de monstres (comme dans Persona) et la possibilité d'up à notre convenance le héros avec des points de caractéristiques (ainsi qu'un système d'âme nous permettant de moduler le rôle de notre héros).

Graphiquement catastrophique...

En premier lieu, sachez que l’on dispose ici d’un remaster et non d’un remake comme on a l’habitude d’avoir dans le monde du jeu vidéo. En effet, ici, on y retrouve le jeu d’origine adapté à nos grands écrans. Néanmoins, on y remarque qu’ils se sont contentés du strict minimum. Notamment les cinématiques qui ont été gardées en format 4:3 et qui sont énormément pixélisées. La framerate n’est pas folichonne par moments, mais ce n’est pas quelque chose de nécessaire pour le jeu. Quant à l’interface utilisateur, elle est relativement minimaliste et garde l’esprit du jeu original.

L’un des problèmes du remaster est la qualité des musiques. En effet, on dirait qu’elles sont compressées et donne un son assez étrange qui ressemble à un son à la fois trop fort  et étouffé. Alors que les doublages japonais disposent d’une qualité vraiment très bonne, c’est assez étrange. C’est dommage, car les OST sont plutôt sympathiques, quoique peu variées.

 

Graphismes 30%
Ici, nous nous retrouvons avec un jeu qui est déjà bien daté (2003) initialement sorti sur PS2, et même dans ce remaster, on s'en rend vite compte. Entre les animations très discutables, les textures juste lissées et notamment les cinématiques en 4:3. Ne parlons même pas des menus qui sont très archaïques. Malheureusement, ce n'est pas que le côté graphique qui pêche, étant donné la catastrophe qu'est la qualité audio des OST.

Ce jeu est-il aussi divertissant que le jeu de base ?

Alors ce fut une nouvelle fois un test relativement compliqué à écrire, déjà le fait de n’avoir pas pu le finir et surtout parce que c’est un jeu qui a très mal vieilli, malgré que ce soit un monument du JRPG. Le remaster est présent uniquement pour l’adapter à nos écrans. Nous retrouvons presque le jeu d’origine, ce qui peut plaire aux puristes de la première heure. Néanmoins, le jeu s’avère être très difficile d’accès, même pour des habitués de JRPG tel que moi. Entre une difficulté relativement élevée, même en normal, et un jeu relativement chaotique dans sa composition scénaristique qui rend le suivi de l’histoire assez compliquée. Je tiens à être transparent avec vous, mais je n’ai pas pu terminer le jeu au vu de sa très grande durée de vie qui semblerait être proche de la soixantaine d’heures (selon le site how to beat) et également, à cause de sa difficulté très corsée même en normal (la preuve à l’heure actuelle où je vous écris ces lignes, je suis bloqué à un boss haha). Avec mon travail, c’est tout bonnement impossible pour moi de sortir le test dans un délais raisonnable, si je devais le terminer. Shin Megami Tensei 3 Remaster HD n’est pas un mauvais remaster, mais plutôt un remaster fainéant, qui peut en décourager plus d’un…

 

Je tiens à remercier Koch Media pour avoir fourni un exemplaire du jeu ainsi qu’à Miyoki pour avoir corrigé cet article. C’est tout pour moi et à la prochaine !

Note globale 50%

– Une très bonne durée de vie.

– Une ambiance terrible !

– Des options qui facilitent le confort de jeu.

– Techniquement parlant à la ramasse.

– Un suivi de l’histoire n’aurait pas été de refus.

– Une qualité audio des OST ignoble.

– Très peu accessible pour les néophytes du genre.

– Du contenu qui était présent dans le jeu d’origine a été mis en DLC…

J.Swordy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *