[TEST – PC ] – Inscryption – Une ambiance terriblement mystérieuse !

| Date de sortie : 19 Octobre 2021 | Plateforme : Windows | Prix : 20 euros | Éditeur : Devolver Digital | Développeurs : Daniel Mullins Games |

Le milieu des jeux indépendants permet de découvrir quelques jeux qui sortent du lot et c’est pour cela que c’est un genre qui plaît à certains joueurs. L’œuvre qui passe sous mes pattes est un jeu assez particulier, surtout au sujet de son ambiance. En effet, nous nous retrouvons avec Inscryption, un jeu de cartes à l’ambiance horrifique et surnaturel. Habitué des jeux à base de deck building, celui-ci sort littéralement de ceux dont j’ai l’habitude de jouer.

Un scénario horrifique et plein de surprises !

Il est très difficile de ne pas spoiler sur le scénario, puisqu'il est très important au sein de ce jeu à l'ambiance très particulière. Donc cette partie risque d'être relativement courte, puisque je ne veux vraiment pas vous gâcher l'histoire forte intéressante de ce jeu.

Vous vous réveillez devant des yeux terriblement lumineux et vous jouez votre pion sur un plateau où vous devez suivre une ou plusieurs routes avec des cartes en main. Ce n'est pas tout, une étrange Hermine est présente dans votre jeu et elle est dotée de la parole. Si vous l'écoutez bien, vous ferez face à quelques indices vous permettant de vous sortir de cette étrange situation. En effet, vous avez le droit de vous lever de la table, mais vous êtes bel et bien enfermé dans une bicoque faite de gros rondins de bois.

Qu'est-ce donc tout cela ? C'est une très bonne question, puisque ça va être à vous de démystifier toute cette étrange histoire...

 
 
Scénario 80%

Un gameplay simple, mais terriblement efficace !

Les jeux de cartes sont très nombreux dans le monde des œuvres indépendantes. En effet, l’un des jeux ayant amené cette mode fut Slay the Spire (auquel j’ai beaucoup joué) qui est lui aussi un jeu de cartes aux multiples routes de progression comme dans Inscryption.

 Là où ce jeu est plus classique, c’est dans sa façon de placer ses cartes qui est similaire à Yu- Gi- Oh!. Vous pouvez jouer à base de sacrifice (ici représenté avec des gouttes de sang), mais également grâce à des os que vous obtenez lorsqu’une créature meurt. Plus tard, vous aurez également une troisième ressource d’invocation,  les batteries.  Chaque créature dispose d’une valeur de force en bas à gauche et d’une valeur de vie en bas à droite. Sans oublier que la quasi totalité des cartes disposent d’un emblème, ce qui représente l’effet de la carte. Voici une petite liste des nombreux emblèmes :  Une tête de mort permet de vaincre toute créature peu importe sa valeur de vie, une aile démontre une créature qui vole et surmonte les monstres ou encore  un ou plusieurs os fait que la créature donnera une quantité d’os supplémentaires lors de sa mort. Les effets sont vraiment très nombreux et permettent d’établir des stratégies à l’avance voir même des combos vraiment très forts. Puisque vous avez la possibilité, grâce à une mécanique de gameplay, de sacrifier une créature et ainsi gagner un second effet, d’où le côté combo.  

Qui plus est, en dehors du jeu de carte, vous avez la possibilité de déplacer votre personnage et ainsi faire face à un tout autre type de gameplay axé enquête qui permet d’avancer pleinement dans l’histoire en plus de votre avancement dans le jeu de plateau.  

Dans son ensemble Inscryption dispose d’un gameplay relativement simple à prendre en main, mais qui a le chic de nous perdre avec les nombreux effets au début du jeu. Fort heureusement, les développeurs ont eu la bonne  idée de mettre une encyclopédie où les effets y sont recensés.  Le côté enquête avec son ambiance horrifique est tout aussi déroutant, mais agréable, même si les développeurs n’ont pas mis d’option permettant de changer les touches en jeu… 

Gameplay 70%

Une patte graphique déroutante !

C’est la partie du jeu que je trouve la plus intéressante, car Inscryption arrive à sortir énormément du lot. En effet, celui-ci nous offre un style très rétro comme les anciens jeux pour les menus, mais une fois en jeu nous nous retrouvons avec un style à la cell shading avec énormément de nuances sombres. Le côté rétro revient à un moment dans l’avancement du jeu.  Mention spécial aux cartes à jouer qui s’avèrent être simples dans l’ambiance, mais qui gardent un certain côté malsain qui rappelle l’ambiance d’un jeu de cartes qui n’est pas comme les autres… 

Maintenant parlons du côté audio au sein de ce jeu. Celui-ci dispose d’un type de son semblable à ce que l’on retrouve dans les jeux d’horreur et permettent de remettre en place le joueur dans l’ambiance horrifique du titre. Les sons seront en majeure partie  très sombres et graves, donc ne vous attendez pas à de la musique.  

L’ensemble des deux donne un mélange très homogène et donne un résultat vraiment parfait  ! On remarque que les développeurs ont énormément réfléchi sur l’ambiance du jeu qui est vraiment le point le plus important.

Graphismes 80%

Alors cette suite qu'en ai-je pensé ?

Je n’ai jamais été très friand des jeux à cette ambiance typée horrifique, mais je suis un très grand consommateur de jeux de cartes. En effet,  j’ai beaucoup joué à Slay the Spire, Hearthstone et récemment je me suis remis à Magic.  

Mes débuts sur le jeu furent assez particuliers, puisque j’ai été assez déconcerté par cette ambiance. En effet, mêlant mystère et surprise, il a su me surprendre alors que je ne m’attendais pas à ça  surtout avec un jeu à base de cartes.  Dans son ensemble le jeu est une énorme surprise et une réussite de mon côté aimant les jeux qui sortent des sentiers battus. Malgré quelques piques de difficulté arrivés à certains moments, je vous recommande pleinement le jeu qui est fort agréable ! 

Je tiens à remercier Cosmocover ainsi que Devolver, avec qui je travaille pour la première fois. Merci à eux pour leur confiance ainsi que l’exemplaire du jeu. Je n’oublie pas également Miyoki qui m’aide énormément à la relecture et à la correction de mes écrits.

Note globale 80%

– Un scénario très surprenant !

– Un gameplay très varié pour un jeu de cartes

– Une ambiance unique en son genre, mais…

– qui ne peut pas plaire à tout le monde aussi particulière soit-elle. 

– Des piques de difficulté arrivés à certains moments du scénario.

J.Swordy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.