[TEST – PS5 ] – The King of Fighters XV – Un jeu de combat abordable ?

Les jeux de combat sont connus, mais en sommes relativement peu joués par une bonne partie des joueurs. Connu comme étant des jeux de niche, de par leurs difficultés d’approche et la nécessité d’ y consacrer beaucoup de temps.

Dans ce test, je ferais en sorte d’employer un minimum des termes techniques et si jamais je n’ai pas d’autres mots pour vous illustrer ça, je mettrais une petite astérisque à côté du mot avec une définition mise en fin de paragraphe. Qui plus est, malgré un mode histoire, le jeu ne dispose pas spécialement d’un scénario bien ficelé, donc cette partie ne sera pas présente dans ce test.

  • Date de sortie : 17 février 2022
  • Genre : Jeu de combat
  • Plateformes : PS5, PS4, Xbox One, PC et Xbox Series
  • Développeurs : SNK
  • Editeur : SNK
  • Prix : 59,99€
  • PEGI : 12
  • Langue Texte : FR
  • Voix : Japonaises

Un gameplay nerveux, mais difficilement maîtrisable !

Depuis plusieurs années les jeux de combat disposent d’un roster souvent très moindre et qui s’étoffe avec beaucoup de DLC payants ainsi qu’assez souvent, peu de modes de jeu. Néanmoins, King Of Fighters XV déroge légèrement aux règles instaurées dans ce nouveau format économique qui déplait à beaucoup, puisqu’il comporte déjà un nombre sympathique de 45 combattants, mais ils vont mettre à disposition des personnages payants (dont mon personnage favoris d’ailleurs…).

Le gameplay s’effectue plus ou moins comme ses autres confrères, mais pas totalement. Puisque vous jouez une équipe de trois combattants. Ce qui fait que vous jouez un personnage par round (si votre personnage est vaincu). Dans celui-ci vous disposez de personnages à commandes chargées, à quart de cercle (surnommé “Shoto” dans le milieu) et ceux aux commandes maintenues. Vous avez trois mécaniques bien particulières : la roulade avec Croix et Carré en même temps. Le coup spécial pour éjecter avec Rond et Triangle. Et le troisième est trois fois Carré qui permets un combo de trois coups avec tous les personnages. (contrairement à d’autres vs fighting où elle n’est présente qu’avec certains personnages).

Vous disposez de beaucoup de modes de jeu que nous retrouvons souvent dans les jeux de combat. En premier, le mode défi où vous devez effectuer des combos proposés vous permettant ainsi dei pouvoir vous entraîner. Bien évidemment, le mode entraînement où vous pouvez personnaliser à votre guise l’ordinateur afin de créer vos propres entraînements sur mesure. Un mode versus où vous pouvez jouer en local sur la même console ou bien, d’un mode online pour jouer contre d’autres joueurs dans le monde. Sans oublier le mode histoire (qui se faisait relativement rare dans ce genre de jeu) qui est assez sommaire avec des enchaînements de combats, dont un double boss à la fin. Et bien d’autres encore, mais je vous laisse la surprise !

Dans sa globalité, King of Fighters XV dispose d’un gameplay très étoffé par rapport aux autres jeux de combat qui s’avèrent être de plus en plus pauvre en contenu. C’est un titre nerveux qui rend les combats très agréables. Néanmoins, ce King of fighters XV n’est pas dénué de défauts sur le gameplay et des choses m’ont fait un peu tiquer, étant un gros fan du genre. Déjà, la difficulté du titre est très élevée et, même en étant habitué à ce genre de jeu, il m’est difficile de trouver un combo que j’arrive à maîtriser (ça nécessite beaucoup d’heures d’entraînement pour maîtriser un combo),. Ilest, pour moi, difficile d’accès pour des néophytes, contrairement à Guilty Gear : Strive ou Street Fighters 5 que je trouve plus abordable. Ce dont j’ai également entendu dire et que j’ai tout de même ressenti, c’est l’input lag* sur la version PS5. , Rien de bien méchant, mais très handicapant pour les joueurs voulant avoir un niveau d’exécution élevé (en espérant que ce soit patché).

Input lag : C’est le délai de réponse au moment où vous faites votre action sur la manette et l’action faite par votre personnage en jeu.

Gameplay 90%

Une patte artistique qui est vraiment agréable !

Aaaaah la patte graphique est quelque chose que j’aime particulièrement dans ce genre de jeu, car souvent, ils essayent de sortir leurs épingles du jeu pour avoir une image graphique qui leurs est propre. Le changement des graphismes était pour moi assez particulier, car je n’avais pas touché à un King Of Fighters depuis celui de 1998 (ou 2000, je ne sais plus) et donc on est passé du 2D pixel à un style mélangeant à la fois 2D et 3D qui est assez déroutant au début, mais très agréable à l’oeil (Un jeu qui s’en rapproche le plus graphiquement parlant est Street Fighters 5). Cependant, je regrette que les menus soient beaucoup trop simples et notamment le menu principal qui manque d’une identité visuelle.

 

Ce qui est le plus fascinant, c’est le côté musical du titre. Déjà quand vous validez l’écran de démarrage du jeu, votre manette fait le son de validation des anciens KOF et ça c’est cool pour les fans nostalgiques. Les thèmes des différentes équipes sont vraiment sympathiques, mais surtout très variés. En effet, vous pouvez passer d’un morceau bien rock à un autre très jazzy, ce qui est vraiment très intéressant musicalement parlant et permet d’avoir une belle identité musicale pour chaque équipe.

 

Le jeu dispose également d’un mode galerie où vous pouvez retrouver les voix des personnages ainsi que les différentes cinématiques que vous avez pu voir. Ce n’est pas tout, puisque vous disposez également d’une station DJ où vous pouvez écouter les OST de ce King of Fighters comme des précédents opus.

Graphismes 80%

Finalement, ce premier VS Fighting sur le blog, ça donne quoi ?

Vous ne savez pas comme ça me fait très plaisir de vous faire ce genre de test sur le blog, ! Il faut savoir que ce genre de jeu est clairement un style que j’aime tout particulièrement, à tel point que je souhaite collectionner tous les jeux dans ce genre.

Trêve de bavardage, qu’en ai-je pensé de ce King of Fighters XV ? Alors c’est assez compliqué, je vous mets dans le contexte. J’ai en majeure partie joué contre l’ordinateur en difficulté 3 sur 5 et j’ai donc fait environ trois combats en ligne. Le choix des personnages à jouer était très compliqué étant donné qu’il y en a beaucoup (que j’ai tous testé d’ailleurs) et surtout qu’il fallait en choisir trois ! Bien évidemment mon choix s’est porté sur Joe et Kyo que je jouais déjà sur les précédents jeux, mais mon troisième personnage favoris n’étant pas présent et lui trouver un remplaçant fut compliqué. Je me suis donc rabattu sur le choix de Yuri qui se rapproche de Sakura que j’adorais jouer sur Street Fighters 5. Pourquoi je parle de choix de personnages ? Contrairement aux autres jeux de combat, ici vous jouez avec trois personnages et du coup, ça vous demande trois fois plus d’entraînement (Ce temps d’entraînement qui est déjà élevé sur les VS Fighting dits classiques).

Ce King Of Fighters XV est un très bon jeu de combat, puisqu’il dispose d’un contenu colossal pour le genre et dispose d’un panel de personnages très variés, mais celui-ci est très peu accessible pour les néophytes comme pour les joueurs occasionnels. De ce fait, je le conseille notamment aux joueurs se débrouillant relativement bien sur ce genre de jeu.

Je tiens à remercier Koch Media pour l’exemplaire du jeu fourni ainsi que Miyoki pour la relecture du test !

Bonne journée à vous et à bientôt pour la bagarre !

Note globale 80%
  • Beaucoup de personnages.
  • Un jeu relativement complet dans son ensemble.
  • Une patte artistique intéressante !
  • De l’input lag sur la version PS5.
  • Un jeu difficilement accessible aux néophytes du genre.
  • Un online assez désert pour un démarrage.

J.Swordy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.