[TEST – PS5 ] – MotoGP 22 – Rapidité et équilibre est de mise !

Oyé oyé la compagnie, on se retrouve aujourd’hui pour un tout nouveau test sur le blog et c’est un rendez-vous régulier cette année ! Surtout que nous avons le droit encore à un jeu vidéo axé sport mécanique et plus spécialement le sport moto ! Je préciserai même, la compétition MotoGP où un français a énormément brillé récemment. Dans ce test plus court que les autres, bien évidemment aucune partie scénario n’y sera présente.

  • Date de sortie : 21 Avril 2022
  • Genre : Jeu de course
  • Plateformes : PS5, PS4, Xbox One, PC, Nintendo Switch et Xbox Series
  • Développeurs : Milestone S.r.l.
  • Editeur : Milestone S.r.l.
  • Prix : 49,99€
  • PEGI : 3
  • Langue Texte : FR
  • Voix : Françaises

Un gameplay très pointilleux aux aides plus que bienvenues !

Pour commencer, le mode, Carrière, où vous jouez le pilote que vous avez créé au tout début du jeu. Ici, vous commencerez dans une catégorie de moto et vous avez le droit à plusieurs écuries de départ proposées. Chacune vous proposera des conditions à respecter, comme un classement au minimum (par exemple, finir au minimum 7ᵉ) et vous allez avoir en plus de cela un contrat très détaillé. Un agent que vous avez méticuleusement choisi vous accompagnera pendant votre carrière et libre à vous de le changer, tôt ou tard. Aussi surprenant soit-il, MotoGP 22, offre également un système d’arbre de recherches, vous permettant d’obtenir des capacités passives pour faciliter vos courses.

Un mode Rapide, où vous pouvez faire une ou plusieurs courses, et même un championnat complet. Tout y est très modulable, selon le temps que vous avez et vos envies. Le mode Nine Season 2009 où vous suivez de grandes figures de cette époque, comme Valentino Rossi, au sein de courses endiablées et disposant d’objectifs à accomplir. Vous disposez également d’un mode multijoueur en ligne ainsi qu’un mode entrainement.

Comme dans la plupart des jeux de sport automobile, vous disposez de tout un vaste d’aide à la conduite, comme un freinage automatique et même un visuel pour avoir la trajectoire parfaite. C’est à vous de bien gérer vos courses avec des trajectoires parfaites et surtout, de faire attention à l’usure de vos pneus, tout comme vos adversaires qui s’avèrent être relativement brutaux.

Gameplay 80%

Une belle claque graphique.

Parlons du plus simple, l’interface utilisateur. Celle-ci s’avère être dans la sobriété dans son ensemble, mais ce n’est pas un mal. Les développeurs ont mis en avant les motos de notre grand prix favoris. En effet, à chaque fois que vous démarrez votre jeu, celui-ci affiche de façon aléatoire une moto. Les multiples vues proposées dans un laps de temps assez court, vous permettent de l’observer sous toutes ses coutures. 

J’ai beaucoup aimé le boulot graphique, notamment sur la mise en scène du mode Nine Season 2009, avec en particulier des archives vidéos vous permettant d’être dans l’ambiance de ce championnat, qui n’est jamais gagné d’avance.

Belle transition pour se mettre à parler des graphismes durant les courses. Elles commencent tout d’abord avec une grille verticale présentant l’entièreté des coureurs avec leurs noms et leurs photos. Cet affichage donne un résultat très efficace.  Au sein des courses, vous disposez d’un ressenti de vitesse d’une qualité à couper le souffle au point d’être assez déstabilisé au début de jeu.  Nous avons le droit à de multiples vues comme en étant proche de l’avant de la moto, comme au travers du casque que porte le pilote. Dans la majorité des cas, les textures sont de très bonnes qualités, hormis quelques fois où ça laisse à désirer, mais ça reste très minime et occasionnel.

Graphismes 90%

Est-ce la chute ?

On arrive au final de ce test qui ne fut pas spécialement facile à écrire. On se retrouve encore une fois avec un jeu assez atypique dans l’ensemble. En effet, les jeux de sport automobile sont de moins en moins arcade et plus axés simulation, donc très difficile d’accès. Je me suis littéralement cassé les dents à mes tout débuts sur le jeu puis j’ai commencé à le prendre en main, mais même avec ça, je n’arrivais pas très bien à m’en sortir. Mes sessions de jeu étaient plus frustrantes qu’autre chose et pourtant le jeu n’est pas spécialement mauvais, mais améliorable sur certains points (l’I.Ai trop brute, un tutoriel peut être plus poussé serait la bienvenue, etc.).

Si vous aimez les jeux de MotoGP et que vous êtes habitués, pour moi le jeu est bon, mais je n’ai pas pu tester les jeux précédents donc je ne peux vous dire s’il est plus complet ou non. Néanmoins, si vous êtes néophyte à la licence, attendez- vous à un jeu très difficile à dompter et la patience sera de mise.

Avant de vous laisser, je tiens à remercier Koch Media pour avoir fourni le jeu pour le site ainsi qu’à Miyoki pour la relecture.

Note globale 70%
  • Une très bonne ambiance
  • Une patte graphique qui dépote !
  • Très difficile d’accès.
  • I.A beaucoup trop brutale..

J.Swordy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.